lundi 31 octobre 2011

Billet du 31 octobre (histoire de se faire peur...)

Hier soir je visionnais au 5 (La traversée du miroir) l'entrevue du professeur Étienne-Émile Baulieu qui est docteur en médecine (1955) et docteur ès sciences (1963). Il a été directeur d'unité de recherche à l'INSERM et professeur de biochimie à l'Université de Paris XI. Il est professeur honoraire au Collège de France et a notamment été Président de l'Académie des sciences française en 2003 et 2004.(source Wikipedia). Il fut connu entre autres, mais non principalement, par ses positions sur la DHEA et la vieillesse.

Il disait, ce qui m'a frappé, que les enfants nés dans cette décennie vivraient en meilleure santé jusqu'à plus de 100 ans... Déjà la crise et la dette se profilaient en noir dans ma tête...plus en superposition, les différences entre les populations du Nord et du Sud... Où on va tous / toutes les mettre et comment les nourrir !!

Ce matin l'ONU annonce joyeusement qu'au 31 octobre, nous sommes déjà 7 milliards sur Terre et que le rythme net d'accroissement était effarant (en 2007, on estimait que la population humaine mondiale croissait, avec deux personnes par seconde (4 nouveau-nés et 2 morts par seconde)3, de 221 000 habitants par jour, résultat égal au différentiel entre les 365 000 naissances et 144 000 décès estimés par jour sur Terre, ce qui représente une hausse de 75 millions de personnes par an, soit 1% de l'humanité4,5.

En 2006, le taux d’accroissement démographique de la population mondiale était d'environ 1,14 % annuellement6. (source WIKIPEDIA)

Donc ce soir je vais au lit, avec dans la tête, 7 milliards de mes concitoyens dont une (bonne ?) partie vivra plus de 100 ans, le tout croissant de plus de 1% net par année... concitoyens pas tous dotés également d'espace vital, de biens et services, de santé, d'éducation, de loisirs etc... L'inégalité Nord-Sud est plus que jamais frappante !

Alors, qu'est ce qui se passera? on ne peut ériger des frontières hermétiques autour des choyés... les autres viendront alors chercher leur juste part d'humanité, de justice, de bonheur, de santé etc....

Et on fait quoi en attendant ?? ouffffff...... on attend "pour voir"....?

Là, les médias nous remplissent chaque jour, de la crise et de la dette et ON A PEUR (en le cachant tant bien que mal...) mais ce n'est rien lorsqu'on regarde devant...

Je reviendrai dans un prochain billet sur la crise et la dette.... non je ne suis pas économiste ni devin ni gourou.... juste père de famille !

n'oubliez de diffuser et commenter (si vous en avez le goût bien sûr..) la section "commentaires fonctionne maintenant)

ciao  Henri