vendredi 28 octobre 2011

le journalisme et les journalistes...

Billet du 28 octobre ::

Je suivais avec la plus grande attention l'exposé de Monsieur Sarkozy hier soir sur TF1 et F2...

Monsieur Calvi, journaliste de son métier prétend-t-il, l'oeil noir, les dents raclant le bureau devant lui, a essayé vainement dans un face à face, devenu irritant, avec le président (l'autre journaliste devenu muet) de le faire trébucher sur de multiples peaux de bananes... tout en jetant de fréquents regards obliques vers sa gauche : son mentor devait se tenir là...

Je ne crois pas que ces hommes publics de télévision, ostensiblement de gauche, tels les Ruquier, les Ardisson, Guillon, Porte ou même Calvi soient des journalistes : des amuseurs publics activistes de gauche certes, mais sans discernement ni quant à soi. Ils sont les porte-parole d'une certaine gauche donc en période électorale leur temps de parole devrait être décompté (car leurs interventions ne servent qu'à cela : ridiculiser en "faire valoir" une certaine idée de leur gauche perso, qui n'est pas la mienne; leur opinion personnelle de gauche sous couvert d'humour sarcastique). Ces tempsci, on devrait voir mieux, beaucoup mieux...


Prenons son (ses à Monsieur Calvi) interventions répétées sur la note AAA qui dicterait la politique du gouvernement actuel de la France. Vous êtes père de famille avec un bébé dans les  bras et ce bébé a un thermomètre dans le cul, comme tous les autres à la pouponnière: le thermomètre dit 40.5 de fièvre... Est-ce la faute au thermomètre ou bien est-ce le fait que le bébé est malade et qu'il faut de façon urgente le soigner ? Faut-il dire que c'est le thermomètre qui est aux manettes et qu'il manipule le père, sa femme et sa famille? Ben voyons....


Qu'est ce qu'un vrai journaliste politique de gauche? un gars comme Jacques Julliard ou FOG  qui est / sont capables de dire : tel projet, telle orientation je ne suis pas d'accord sur son bien-fondé pour telle ou telle raison et je suggérerais plutôt qu'on s'oriente vers tel ou telle mesure pour les raisons suivantes. En fait c'est ce que j'attends de l'opposition de gauche, celle qui n'existe pas (Hollande y parviendra-t-il?? à voir !). A droite, il y a des gars comme Jules Ferry qui prennent la peine de s'expliquer, d'analyser, de débattre.


En fait qu'est que le journalisme? Wikipédia nous explique que : c'est l'activité qui consiste à collecter, rassembler, vérifier et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers les médias. On distingue classiquement plusieurs types de journalismes, dont le journalisme d'investigation, le journalisme d'actualité, le grand reportage, ou encore les spécialisations selon certains domaines particuliers (le journalisme politique, scientifique, mondain (ou paparazzi), etc.). Par ailleurs, les métiers du journalisme sont divers, allant du correspondant de guerre au dessinateur de presse, du journaliste reporter d'images (JRI), reporter-photographe, photojournaliste, secrétaire de rédaction ou critique musical à l'éditorialiste. (FINCIT)


Finalement j'ai trouvé troublant et dérangeant que ce type , Monsieur Calvi, perturbe l'explication de Monsieur Sarkozy et de ce fait, empêche les vraies questions d'être posées. Pour un peu il lui aurait parlé de sa montre à xxx euros !  Ben voyons !

Demain si vous me lisez j'aimerais vous entretenir de la crise et de la dette.

Finalement si vous avez le goût, n'hésitez pas à informer vos amis, contacts FB, à re-twitter le lien de ce blog. En plus, vos commentaires ou avis sont les bienvenus.