lundi 28 novembre 2011

les radars & infractions (suite)

note du 28 novembre 2011


En cette période où l'hiver arrive... (...vera ?) et où les fêtes de décembre et de fin d'année peuvent conduire à tous les excès, la sécurité routière est de première importance ! Tout le monde en convient non?

L’État a inscrit dans la loi des finances 2012 un montant prévisionnel de 1,398 MILLIARDS d'euros au titre des revenus liés aux infractions routières ! Je me demandais aussi combien ces flashes (entre autres) pouvaient rapporter:: c'est la SECU qui va pouvoir souffler un peu car le TROU de la SECU nous préoccupe tous n'est-ce pas ...

Sauf que la Loi de finances prévoit que ces revenus seront affectés au service de la Dette.....

Donc cela inscrit noir sur blanc que radars = pompe à fric = réduction de la dette; c'est très bien de réduire la dette:: il FAUT le faire.... mais ne pas venir nous casser les c ..... avec la diminution du nombre de morts...... Les radars ne sont pas là pour cela et, dans la transparence souvent mise de l'avant, appelons un chat un chat et que l’État le dise clairement!

La diminution des blessés (dont on cause peu) et des morts n'est qu'un effet collatéral, valable certes, mais il faut le dire et ne pas faire semblant autrement..... Des statistiques mensuelles ou trimestrielles devraient être publiées exposant clairement: 
  1. le nombre d'accidents avec blessé et morts
  2. le nombre de blessés
  3. le nombre de morts
  4. le delta d'une statistique sur l'autre par exemple fictif : au 30 novembre : 50 accidents en novembre, cumulé 450, 4% d'augmentation sur le mois précédent... etc...
Le nombre de morts sur les routes c'est important mais ce n'est qu'une des 3 variables ! les blessés ne sont pas ( ne me sont pas) connus, à ce que je sache...

Ciao.  Je pense bien revenir ce jour plus tard