lundi 27 février 2012

Pourquoi ne peut-on chiffrer avec réalisme les mesures électoralistes ?

...parce que personne ni de gauche ni de droite ni d'ailleurs ni vous ni moi ne peut prédire, avec un minimum de réalisme ou de vraisemblance, ou anticiper "un peu"  ce qui nous pend au bout du nez... :

  1. la Grèce ce soir a été encore une fois déclassée et à mon avis, est au bord de l'embrasement civil
  2. les effets de cela se manifesteront vraisemblablement en cascade sur l'Europe sauf qu'on ne peut mesurer les impacts sur les diverses économies.
  3. L’Europe, unifiée dans l'action et non juste "un peu" rassemblée dans les paroles,  doit se doter d'un gouvernement central au niveau économique, aux affaires extérieures et à la sécurité (pour citer juste "un peu" ce qui doit être); or ce n'est pas pour demain, loin de là....
  4. Depuis plusieurs (trop nombreux) mois, la Syrie, assise sur un baril de poudre radioactive, se dirige en droit fil vers une explosion interne qui installera l'Iran, maître du couloir pétrolier Iran, Syrie, Liban comme une farce ricanante et sanglante à la face de l'ONU et de l'Occident
  5. L'Iran est en embuscade et n'attend que le moment propice pour un déroulé de ses muscles atomiques, preuve en est le déploiement actuel de navires de guerre des alliés USA & co. dans les parages.
  6. Israël n'est pas né de la dernière pluie et n'attendra pas, sûrement pas, d'être rendu en "riposte".  "L'art de la Guerre", même si c'est un texte multiséculaire, Israël connaît..... par coeur !
  7. Vous me direz, comme d'autres, "une bonne guerre, cela crée de l'emploi et relance la croissance !" MAIS PAS CELLE-LA !!!
La dette, le chômage, la pauvreté et l'asservissement des peuples, Cavaliers de l'Apocalypse intimement liés, seront les maîtres de notre destin et par là, maîtres ironiques de toute cette agitation électoraliste qui secoue la France de façon inconsidérée.....

Voilà pourquoi tout ce qu'on promet, tout ce qu'on tente de chiffrer, tous les rêves utopiques que l'on agite comme des briquets allumés, oscillants de gauche à droite lors d'un spectacle de Johnny.... tout cela n'est que de la poudre aux yeux pour endormir le peuple, vous, moi.....