dimanche 1 avril 2012

Le Mali :: les questions qu'on ne pose pas.... POURQUOI !!

Billet du 31 mars 2012

J'ai vécu mes 3 dernières années d' "active" au Mali, partout au Mali : Bamako, Kayes, Kidal, Gao, Tombouctou, Sikasso, Mopti et j'en passe.... 14,900 écoles au primaire c'est du boulot pour le corps enseignant malien, dans des conditions opérationnelles très souvent éprouvantes.... C'était mon projet comme directeur pays coopération en éducation.

J'y ai conservé de nombreux (et "audibles" ) amis et contacts partout au Mali, au Nord aussi bien qu'au Sud. Comme dit l'humoriste: "on ne nous dit pas tout" et cette fois, ce n'est pas drôle...

Quelques questions que personne ne pose ni ne SE pose....

LA QUESTION TOUAREG

Depuis des décennies, les diverses tribus Touareg affirment que l'aide internationale (pourtant très significative vers le Mali depuis plus de 15-20 ans)), même si elle comporte des "lignes de crédit" spécifiques destinées au peuple Touareg n'arrivent jamais au Nord.... Et si jamais une partie y arrivait, les tuyaux sont loin d'être étanches (il y a "fuites" chef... et ce n'est pas perdu pour tout le monde...)  et la population ne voit rien de concret. Le seul qui a aidé de multiples façons concrètes, c'est Muammar Muhammad Abu Minyar al-Gaddafi qui connaissait bien la valeur "dollar" du sous-sol désertique (pétrole, terres rares, or etc...) et qui aurait bien "ajouté" à ses terres tout ce beau désert oublié de tous , sauf d’Al-Qaïda.

Ensuite les discours Touareg de revendication ont débuté, c'est obligé,  par:

- nous prenons notre destin en mains !
- si nous sommes Maliens, alors notre peuple doit avoir une représentation au gouvernement !
- nous réclamons la part de l'aide internationale qui nous était/est destinée...!

Et les "rébellions" ont commencé comme cela et se sont amplifiées, stoppées puis recommencées :: rien n'avait ni n'a changé !... Les marabouts, les chefs de tribus et d'autres auto-proclamés ont muté en chefs de guerre "à petits moyens".

Plusieurs de ces Touaregs, cherchant du travail, ont alors accepté de faire la guerre comme mercenaires chez al-Gaddafi qui payait bien...puis, à sa chute, sont revenus à la maison avec chars, armes de guerre lourdes etc... ÉQUIPÉS quoi !!!! et sous le nez de l'ONU qui a laissé faire, qui voyait, qui savait en détails (cf vérifez "satellites espions pour les Nuls"... c'est écrit!).... Pourquoi avoir laissé faire ? A qui cela profite-t-il ??

Un autre phénomène bien connu des USA et de l'alliance contre-terroriste Al-Qaïda, c'est la présence CONNUE de camps d'entraînement mobiles des mêmes terroristes; d'où l'Alliance des chefs des états mitoyens (Mauritanie, Niger incl.-  le Mali etc...) contre ces nids terroristes (avec l'aide logistique et financière des USA Et des autres pays occidentaux). Seule la Mauritanie a posé des gestes concrets, allant même sur le territoire malien attaquer des centres d’entraînement Al-Qaïda . Les otages français sont près de Menaka (puis ont "bougé semble-t-il..) mais la France est bizarrement muselée... POURQUOI ??

Donc des factions touaregs, désormais lourdement armées, ont décidé de prendre en mains le destin de la "nation Touareg" !  Tirez une horizontale sur la carte depuis Kayes en suivant la frontière sud de la Mauritanie et vous verrez une partie importante du pays Touareg..... Je mets une carte en fin de billet...

Et ont commencé les prises de contrôle de ce qu'ils considéraient LEUR territoire, LEUR pays... Affrontements mous avec l'armée régulière au début mais de plus en plus musclés, avec victimes civiles, .... On piétine... Pillages, meurtres et la population s'enfuit... Exode de masse !

Aujourd'hui la rébellion dite Touareg est bien armée, organisée...(ne disions-nous pas que Al-Qaïda formait des jeunes dans ces coins désertiques de pays ??) et ce matin, Kidal, Gao, Tissalit, Menaka (là où sont des camps militaires maliens très bien équipés en armes, armes lourdes, véhicules, carburants, vivres et munitions...) sont maintenant aux mains des rebelles!! Leur technique est enseignée dans tous les manuels d'histoire : ils encerclent de façon étanche la ville et attendent; affamés, sans eau , sans électricité, les habitants se rendent ( vous vous souvenez des guerres au Moyen Âge en France ??) Aujourd'hui  1er avril, Tombouctou est encerclée. Regardez la carte et vous verrez poindre 2 pays nouveaux à l'horizon .... Le Mali ne sera plus jamais ce qu'il fut !

Plus de 225.000 maliens ont franchi les frontières et vivent dans des conditions misérables, sous des tentes de fortune, dans des conditions d’hygiène, de santé précaire, de manque de nourriture, d'eau, de médicaments etc.... Seul MÉDECINS SANS FRONTIÈRES semble s'y intéresser.... On pourrait à minima leur parachuter des vivres, de l'eau, des médicaments et des ONG devraient descendre sur le terrain.... POURQUOI NE FAIT-ON RIEN.... Parce que ce ne sont "JUSTE QUE" un quart de million d'humains??? Pas suffisant, il en faudrait plus...??? L’Occident a donné des sommes fabuleuses suite au Tsunami.... Une grande partie de cela reste encore à tracer.... Pis encore : Haïti.... Malgré les centaines de millions, que dis-je... +++, la situation est pire qu'avant, rien n'a vraiment changé avec les dons.... Vivons-nous dans un monde décadent à ce point corrompu ?? !!

LA QUESTION DU SOULÈVEMENT À BAMAKO

Personne ne s'interroge !!! C'est là où le bât blesse....

- certains soldats du rang se mutinent. Le plus haut gradé est un capitaine ! Certains disent qu'il s'agit d'un des fils du président précédent (avant ATT). Mais ce n'est pas comme en Égypte, en Syrie, en Tunisie etc contre un tyran! NON ! ATT EST LIBRE À BAMAKO... Et les mutins et leur junte, maintenant, ne savent plus tellement, ce matin entre autres,  ce qu'ils font là !!!!

- pillages, viols, casses dans "Bamako la coquette", siège du gouvernement, palais et ministères tous neufs saccagés, outils de travail détruits (comme le désoukage en Haïti ou celui du Zaïre où j'étais en 91-92); donc misère et chômage sont déjà là. Fuite des expatriés, des entreprises étrangères qui donnaient du boulot, instauration de l'anarchie et de la guerre civile.

- où étaient et que sont devenus: les cadres de l'armée (colonels et généraux, services secrets, ministres dont celui de la Défense...., soldats restés loyaux, unités d'élite.... etc..)

- sous la menace de la CEDEAO les soldats de la junte s'excusent s'ils ont insulté les émissaires africains.... on rêve ou bien??

La vraie question que tous devraient se poser : À QUI PROFITE LE CRIME ??

Des élections étaient programmées d'ici un mois; ATT avait fait 2 mandats et avait annoncé que conformément à la Constitution, il ne se présenterait pas... Et il est est libre dans Bamako saccagé....  Et en général, globalement, les Maliens l'appréciaient...

QU'EST-CE QUI PRESSAIT AUTANT ??

PERSONNE NE CONNAÎT LA RÉPONSE ...... MAIS IL Y EN A UNE, SUR !!!  Et si j'étais Al-Qaïda j'aimerais bien avoir mon petit pays autonome "juste à moi" pour préparer tranquillo la suite.... ça c'est sûr.... surtout si ce coin est désertique, pas "surveillable" facilement..

À qui profite le crime.... vous avez une opinion vous??