lundi 25 février 2013

Et on est à plaindre???? On taille des bâtons pour se faire battre....


En tant que Nord-Américains (vivants en France depuis 1990...) mais habitués aux us & coutumes en matière de travail là bas, on restait effarés de constater que, en France, dès le début d'un emploi on avait droit "à un mois de vacances" auquel se sont ajouté les ponts, les RTT, les fériés très nombreux etc... Les profs tout l'été, plus, ceux du secteur psy, éducation surveillée etc simili = 2 semaines de plus

En lisant ce matin un entre-filet d'un magazine (courrier des lecteurs) en France on a droit à 30 jours OUVRES donc 5 semaines de vacances plus le reste plus souvent un 13° mois plus tous les autres avantages en nature.... plus les congés scolaires aux 7 semaines qui sont une importante contrainte pour les parents qui, soit posent une partie des congés, soit tombent subitement malades (fini le jour de carence...) Plus les grévistes qui veulent conserver leur salaire alors QU'ILS SONT EN GRÈVE... CONDITION POUR REPRENDRE ELE TRAVAIL...

Les fonctionnaires sont mal payés ??? mais on oublie juste d'ajouter TOUS les avantages en nature et autres multiples primes... On VEUT y croire mais.....

Et cela depuis perpèt, dans le privé et je ne cause pas des fonctionnaires avec leurs multiples primes etc et les régimes spéciaux........ 

en Amérique = 2 semaines proratées la première année et ensuite 2 semaines;;;; 3 semaines après 5 ans etc....

Alors on peut s'insulter de TITAN et de ses propos j'en conviens mais ne serait-il pas le temps venu de s'interroger sur notre exception dite française qui nous arrange bien mais qui fait qu'il est difficile dans ces conditions de rester compétitifs... il nous faut être honnêtes... non ??

La décadence c'est lorsqu'ON SE MENT À SOI-MÊME ET QU'ON Y CROIT.....